Dans les rues de Kunming…/In the streets of Kunming…(4/4)

Peintures murales et inscriptions publiques dans les rues relèvent du lieu commun en Chine. Penchons-nous un instant sur ces décorations livrées aux yeux de tous: il ne s’agit pas de nos « arts de rues » occidentaux réalisés dans la dissidence, ce sont ici de véritables oeuvres picturales populaires pourrait-on dire, puisqu’elles sont réalisées par tout un chacun afin d’embellir la façade de sa maison ou un coin de rue de xiaoqu (小区). Quant aux inscriptions publiques, elles sont là pour rappeler la loi, l’amour de sa ville ou pour raviver le patriotisme.

Mural paintings and public inscriptions in the streets are common in China. Let’s have a look at those decorations left to everyone’s eyes: it is not the same thing as our western “street arts” made in dissidence, here it consists in real popular pictorial pieces, because they are made for all the people, in order to improve a house’s front or a street of a xiaoqu (小区). As for public inscriptions, they are here to remind the law,  love for one’s own town or to vivify patriotism.

« Accès pompiers, interdiction de stationner » / »Firemen access, parking is forbidden »

« Nous sommes tous l’ image de Kunming

Chacun doit lutter pour être un émissaire de la « wenming » (文明) »

(« wenming »: terme difficile à traduire, « wen » est un terme ancien pour désigner la culture écrite et les lettres, « ming » exprime la luminosité…. ce qui nous donne un terme qui englobe les notions de culture, civisme, voire politesse ou savoir-vivre.)

« We are all the image of Kunming

Everyone has to struggle to be an emissary of the « wenming » (文明) »

(“wenming” : a word difficult to translate, “wen”   is an ancient word used to mean the written culture and the letters, “ming” expresses brightness…the result is a term that includes notions of culture, civism, and even politeness or manners.)

A commencer par moi, il faut s’efforcer d’établir une ville hygiénique.

Tout le monde doit participer, ensemble, à l’établissement d’une ville hygiénique de rang national.

Déclaration de la communauté municipale de Wuhuashan (五华山), 2011. 7.

Starting with me, we have to do our best to set up a hygienic town.

Everyone has to participate, together, for the establishment of a hygienic town at a national rank.

Statement of the municipal community of Wuhuashan (五华山), 2011. 7.

En Chine la publicité est présente absolument partout. « Comme chez nous » me direz-vous. Oui, mais en Chine, cela va loin…Dans tous les bus les dossiers sont incrustés d’affiches publicitaires : sur la photo ci-dessous on peut voir la publicité pour un hôpital orthopédique : d’innombrables hôpitaux privés font en effet d’impressionnantes campagnes publicitaires, qu’on retrouvent également sur les petits écrans de télévision (aussi placés dans chaque bus) diffusant de la publicité en continu. Ces publicités pour les hôpitaux peuvent étonner l’étranger occidental: imaginez une horde de pompom girl criant un slogan médical en sautant, puis l’apparition d’un médecin en blouse blanche vantant les mérites de son institut sur fond de patients en train de se faire soigner…Dans le hall de notre immeuble, un petit écran plat diffuse de la publicité en continu (pour rendre l’attente de l’ascenseur moins pénible?), dans l’ascenseur les quatre murs sont placardés de réclames. Enfin vous arrivez chez vous, vous installez confortablement et allumez  la télé pour savourer encore un peu de publicité, et là vous êtes constamment dérangé par des films ou émissions en tout genre, qui durent parfois plusieurs minutes. C’est vraiment ennuyeux, heureusement très vite les programmateurs vous ramènent sur votre bande de publicité , celle où pendant une dizaine de minutes vous voyez votre gros intestin où s’accumulent différents vestiges de festins passés et où la circulation se fait de plus en plus difficile.  Quand la circulation est complètement bouchée, ce n’est plus très beau à voir….. Mais heureusement on vous vend le produit miracle, issu de la recherche en collaboration avec un docteur occidental aux cheveux blancs qui inspire la mansuétude et la sagesse et à qui on donnerait le bon Dieu sans Confucius…. Pour vous prouver l’efficacité dudit produit, on prend deux intestins de porc ou de boeuf que l’on plonge dans une solution sale. Le premier intestin a été imbibé du produit miracle et l’autre non, et là, surprise, il en est un qui ressort immaculé et l’autre vraiment sale à faire peur. Enfin, vous avez droit pendant quelques minutes à une discussion avec des spécialistes de la question dont notre médecin occidental fait bien sûr partie. Quel délicieux quart d’heure….. Il vous faudra encore supporter quelques minutes de film si vous voulez  envisager de remédier à vos problèmes de côlon, mais si vous êtes un peu patient, soyez sûrs qu’ils vous la repasseront.

In China, advertising is absolutely everywhere. “As in our country” would you say. That’s true, but in China, it goes far…In every bus, backs of  seats are inlaid with advertising posters: on the picture below we can see an advertisement for an orthopedic hospital: indeed, countless private hospitals make impressive advertising campaigns, that we can also see on TV (TV screens are also set in buses) broadcasting nonstop advertisement. Those advertisements for hospitals can be surprising for the western foreigner: imagine a horde of cheerleaders jumping and screaming a medical motto, then a doctor in white coat appears, praising merits of his institute, while, in the background, patients are being treated…In the entrance hall of our building, a small flat screen broadcasts nonstop advertisement (to make the waiting of the elevator less tiresome?), and in the elevator, the four walls are covered with adds. Finally, you are back home, you seat comfortably and switch on the TV to enjoy a bit more advertisement, but you are always disturbed by movies and all kind of TV shows, which last sometimes several minutes. It is really boring, but, fortunately, program planners bring you back very fast to your advertisement track, the one where you can see, during a dozen of minutes, a big intestine where different vestiges of past feasts accumulate and where the circulation is more and more difficult. When the circulation is completely blocked, it is not very nice to see anymore…But, fortunately, they sell the miracle product, the result of the co-research of a white-hair western doctor which inspires indulgence and wisdom, “butter wouldn’t melt in his mouth”…he gives you a proof of the effectiveness of the aforesaid product, they take two pork or beef intestines that they plunge into a dirty solution. The first intestine has first been soaked in the miracle product, the other has not, and, then, surprise, one gets out immaculated while the other is terribly dirty. Finally, for a dozen of minutes, you get a debate between specialists of this intestine’s question, including, of course, our western doctor. What a nice moment…You will still have to support several minutes of a movie if you want to cure your colon’s problems, but if you are  patient enough, you can be sure they will show the advertisement again, and again…

Kunming sous la pluie… /Kunming under the rain…

Publicités

1 commentaire

Classé dans Kunming

Une réponse à “Dans les rues de Kunming…/In the streets of Kunming…(4/4)

  1. lionelle

    Le WENMING j’adhère à 100% !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s