Le marché d’occasions de Xiaguan /The second-hand market of Xiaguan 下关

Tous les dimanches matins se tient le marché d’occasions de Xiaguan 下关. Si vous souhaitez vous meubler à bas prix, c’est là qu’il faut vous rendre. On y trouve de tout : des portes, des lits, des bancs, des tables. Mais aussi : des DVD, des grelots, des statuettes, des pièces anciennes. Anciennes…Oui et non. Il est difficile d’authentifier ces bibelots qu’on cherche parfois à vous vendre à prix d’or, mais certains objets ont certainement eu une vie assez agitée ; dans ce marché des plus populaires, on peut voir en vente des bibelots usés jusqu’à l’os…Ce marché est populaire par ce qu’on y vend mais aussi par la population qui le fréquente, j’ai même aperçu un vieillard glisser un DVD sous sa blouse, c’est bien la première fois que je vois un vol en Chine. Trois pas suffisent ensuite pour vous mener dans la rue des « antiquaires », là où la patine date parfois de quelques jours. Les objets sont posés sur un tissu à même le sol, entre les écailles du poissonnier d’à côté et quelques écorces de graines de tournesol. Une odeur fétide vous chatouille les narines et l’on chine en zigzaguant pour éviter le petit ruisseau d’un liquide non identifié qui coure au milieu de la rue. Et ça marchande, et ça dit les prix à voix basse, et ça interpelle le badaud. Trois autres pas et vous voilà dans un passage couvert où l’on ne vend que des livres, du traditionnel petit livre rouge aux bandes dessinées maoïstes en passant par la Bible de la médecine chinoise. Un peu plus loin, la rue s’encombre : nous voilà dans un petit marché improvisé de motos. Sur le bas-côté, des stands exhibant dents et mâchoires, un homme aux manches retroussées recolle une incisive dans la bouche béante d’une vieille femme. Il nous voit passer, nous, deux étrangers : d’une main il retient la dent, de l’autre il nous salue, en laissant échapper de son large sourire un « hrallo ! » (le « hello » version chinoise). Plus bas, la rue se transforme en marché de fruits et légumes, mais on peut aussi y trouver des stands de médecine chinoise (herbes, champignons, ossements de chats et de chiens, graines de toutes sortes), des stands de caleçons grande taille (avec petit écran diffusant des témoignages à l’appui).

Un véritable bain d’atmosphère ce petit marché…

Every Sunday morning, a second-hand market stands in Xiaguan下关. If you want to furnish your home at a low price, it is there you have to come. You can find everything: doors, beds, benches, tables. But also: DVD, small bells, statuettes, ancient coins. Ancient…yes and no. It is difficult to authenticate those bibelots that they sometimes try to sell you for a small fortune, but some objects surely had a quite hectic life; in this very popular market, you can see threadbare bibelots for sale…This market is popular because of what is for sale but also because of the kind of people who comes, I even saw an old man slipping a DVD into his coat – it was really the first time I saw a theft in China. Just a step away, you arrive in the street of “antiques”, the place where the patina sometimes dates from yesterday. Objects are set on the ground, between scales of the fish vendor nearby and sunflower seeds. A foul smell tickles your nostrils and you bargain-hunt while zigzagging in order to avoid the little stream of a non-identified liquid in the middle of this backstreet. And one is bargaining, and one is telling prices in low voice, and another one is calling out to the onlooker. Another step away and you get into a covered alley where books are for sale, from the traditional small red book to Maoists’ comics and the Bible of Chinese medicine. A bit further, the street gets crowded: we are in a small improvised motorbike market. In the next little street, stalls flaunt teeth and jaws and a man with rolled up sleeves sticks an incisor in the wide-opened mouth of an old woman. He sees us passing, we, two foreigners: with one hand he holds the teeth, with the other he waves at us, and a “hrallooo!” (the Chinese “hello”) escapes from his broad smile. Further down, the street transforms into a fruits and vegetables market, but you can also find stalls of Chinese medicine (herbs, mushrooms, cats and dogs’ bones, seeds of all kind), stalls selling big size boxer shorts (with the small TV screen broadcasting testimonies).

A really special atmosphere this little market…

Poster un commentaire

Classé dans Dali

Autour de Midu 弥渡, le Yunnan rural

Le jeu consiste à trouver le câble électrique….

Parfois il se cache……..

On a failli ne pas l’avoir…..

 

 

Le Yunnan rural, un endroit branché………

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Dali

Dali 大理, quelques pas dans les murailles…(1/2)

Remonter Renmin lu (人民路) par la porte Erhai (洱海门) et observer la vie…

Sentences parallèles et guerrier protecteurs de porte

Poubelle publique et cycles

Pierres et bicyclette

Bleu – blanc – noisette

Bleu – vert – tourisme chinois

Choisir un mur et photographier la vie qui passe pendant quelques minutes…

Toilettes publiques et discussion de trottoir

Descente en charrette

Concentration sur la mèche rebelle

L’école est finie

Descente en caddy

Incrustation de Dalishi dans les murs de l’école

18h: à table!

La ramasseuse de cartons

Quelques brochettes pour clôturer en beauté une journée de cours

Mangue – banane – pêche

Champignon – poisson – escargot

18h : attendre le client

Récupérer la poubelle

Magasin souvenir ou magasin souvenir, que choisir?

1 commentaire

Classé dans Dali

Street art in Dali

C’est à la suite du visionnage du passionnant film de Banksy, « Exit Through the Gift Shop » (« Faites le mur »), que nous est venue cette idée: pourquoi ne pas jeter un oeil au street art de Dali? Dali est une ville assez artistique, mais c’est une petite ville, ce qui explique que ses murs ne soit pas tant recouverts d’impressionnants graphs…Par ailleurs, c’est une ville éminemment touristique, où le voyageur de passage aimerait peut être laisser une trace à l’aérosol…Enfin, on retrouve les « classiques » signatures, tel ce « 2G » qui a marqué son blaze un peu partout dans la ville ou encore cette étoile noire qui ponctue le paysage urbain…

Au delà de l’expression murale, c’est aussi la photographie elle-même qui nous intéresse, une façon d’immortaliser cet art éphémère de la dissidence. En effet, en Chine, il existe un art mural assez développé consistant à peindre les façades des maisons ou à inscrire les devises du parti, parfois agrémentées de didactiques illustrations.

Les photographies que nous avons prises rendent ici compte d’une expression en marge, jouant des surfaces, des couleurs, des contextes, des textures….

It is after watching the fascinating movie of Banksy “Exit Through the Gift Shop” that we had this idea: why not have a look to street art in Dali? Dali is quite an artistic town, but it is a small town, which explains that its walls aren’t covered with impressive graffiti…Otherwise, it is an eminent touristic town, where the traveler may like to leave a spray-caned track…Finally, you can find “classic” signatures, like this “2G” marked in almost every corner of the town, or like this black star which punctuates the urban landscape…

 Beyond the mural expression, it is also the photography itself which interests us, a way to immortalize this short-lived art of dissidence. Indeed, in China, a quite developed mural art already exists, consisting in painting houses’ fronts or in writing the Parti’s mottos, sometimes with didactic pictures.

 The photos we have taken give a view of a fringe artistic expression, playing with surfaces, colors, contexts, textures…

Tour d’entrée d’une mosquée dans Bo Ai lu (博爱路) /Tower beside the entrance of a mosquee in Bo Ai lu (博爱路)

Renmin lu (人民路)

Renmin lu (人民路)

Porte d’entrée de Wenhua guangchang (文化广场) /Entrance door of Wenhua guangchang (文化广场)

Bo Ai lu (博爱路)

Tour d’entrée d’une mosquée dans Bo Ai lu (博爱路) /Tower beside the entrance of a mosquee in Bo Ai lu (博爱路)

Les larges pans de murs vierges des remparts sont aussi des surfaces d’expression… /The big walls of the ramparts are also surfaces used for expression…

Poster un commentaire

Classé dans Dali

Dali 大理, quelques pas derrière les remparts…

Petit cheval servant aux ballades pour touristes dans la montagne.

Vendeur de métaux au poids.

Véhicule local…(qu’on entend arriver de loin)

Sentences parallèles et chien à l’entrée : une maison bien gardée…

Maison locale: briques grises et peintures sur fond blanc, ainsi que le caractère 福 (fu, bonheur) que l’on retrouve à l’entrée de la plupart des maisons de la région.

La plupart des maisons de la région sont équipées de panneaux solaires.

Eucalyptus à feuilles rondes.

« Il faut s’efforcer de mettre en pratique « la régulation de la natalité de la province du Yunnan », conformément à la loi, il faut gérer le travail de contrôle des naissances »

« Tout le parti se mobilise, toute la population participe, ensemble, à la construction d’un nouveau monde rural socialiste »

Réservoir d’eau au sud de Dali.

4 Commentaires

Classé dans Dali

Monkey Show

Lors de notre séjour à Dali, nous nous sommes vus proposer de faire un « monkey show » contre rétribution pécuniaire. C’est un terme des expatriés locaux qui désigne le fait pour des étrangers de se faire payer pour être vus sur scène, non pas pour leurs talents artistiques mais simplement pour le fait qu’ils sont étrangers. Nous acceptâmes donc, non par appât du gain comme d’aucuns pourraient croire, mais plutôt pour faire vivre à nos lecteurs une nouvelle expérience chinoise.

Nous arrivons donc à 弥渡 (Midu), petite bourgade agricole à une cinquantaine de kilomètres de Dali.

Là nous nous apercevons que l’évènement pour lequel nous devons « jouer » n’est autre que la cérémonie d’ouverture d’un complexe immobilier, cérémonie qui est assortie d’un buffet à volonté et d’un tirage au sort dont le gros lot est une voiture et les lots de consolation vont du réfrigérateur à la plaque de cuisson en passant par le four à micro-ondes.

Pour vendre ses appartements et allécher les clients, le promoteur a donc mis une voiture en jeu…                                            Imaginez l’aubaine pour l’acheteur, il achète l’appartement et reçoit la voiture en cadeau. Donc l’assistance se composait de ces nouveaux propriétaires anxieux de connaître le verdict du destin. Comme le complexe immobilier se veut de standing, la cérémonie d’ouverture se devait de l’être aussi et tout respirait le luxe carton pâte, avec la présence de nombreuses hôtesses.

La sécurité était au rendez-vous, plusieurs dizaines de policiers armés montaient la garde et pour plus de sécurité encore, ce sont eux qui ont allumé les pétards sans lesquels il n’est pas de bonne fête en Chine. Vous vous demanderez pourquoi la police municipale déploie tant de moyens pour un évènement privé: ça, se sont les effets des liens mystérieux qui unissent les promoteurs immobiliers aux pouvoirs locaux…..

Pendant que sur scène les numéros de billet sont clamés à voix haute, les « artistes » attendent……… Etant donné l’heure matinale certains s’assoupissent sans doute pour mieux se ressourcer, alors que d’autres mettent au point les derniers détails d’un show inoubliable.

Le temps passe et déjà certains spectateurs, arrivés très tôt le matin, ayant déjà mangé tout ce que leur ventre pouvait contenir du buffet et conscients que la voiture n’est pas pour eux commencent à quitter les lieux…….

 C’est seulement après plusieurs heures que nous finissons par nous donner en spectacle. On nous a demandé de ne pas jouer vraiment, mais de faire une sorte de playback sur un disque qui passerait lors de notre montée en scène. Nous avons donc fait notre « monkey show » devant quelques dizaines de personnes…. Malgré le ridicule de la prestation qu’on nous a imposée le public a eu l’air d’apprécier….

2 Commentaires

Classé dans Dali

Dali 大理, vie locale / local life

Nous voici dans Fuxing lu 复兴路, axe principal traversant la vieille ville d’est en ouest, rue la plus fréquentée et la plus touristique, elle ne contient que des boutiques pour touristes. /We are in Fuxing Lu 复兴路, major road going across the old town, from east to west. This street is the most popular and the most touristic one, it only consists in shops for tourists.

La Wenhua guan 文化馆 (place de la culture), lieu arboré et paisible où l’on peut déguster un thé au citron agrémenté de petits fruits locaux. Les personnes âgées se retrouvent ici pour jouer aux cartes sur de petites tables en pierre… /Wenhua guan 文化馆 (square of culture), is a peacefull place planted with trees where you can have a lemon tea with some small local fruits inside. Old people meet there to play cards on small stone tables…

En s’éloignant du centre, les boutiques touristiques disparaissent pour laisser place à des commerces de proximité comme on en trouve dans toute ville de Chine, du garagiste au vendeur de pâtes fraîches. Un marché se déploie aussi chaque jour dans cette partie de la ville. /When you move away from the city-center, tourists’ shops disappear and leave space for convenience stores like those you can see in every Chinese city, from car mechanic to fresh pastas. A market also sets every day in this part of the town.

Les observateurs auront sûrement remarqué la petite croix courronant le toit à l’arrière plan…C’est bien une église, et nous y entrons… /The observers would have noticed the small cross at the top of the roof in the background…It is a church, and we go inside…

A l’entrée, un grande inscription : le premier caractère s’impose au visiteur : amour. Il s’agit de la traduction d’un épître de Saint Paul qui décrit l’amour. /At the entrance, a big inscription : the first character imposes himself to the visitor : love. This inscription is the translation of an epistle of Saint Paul which describes love.

Un intérieur minimaliste: des bancs de bois, une grande croix rouge et des guirlandes pailletées aux fenêtres. /The interior is minimalist : wooden benches, a big red cross and glittery garlands near the windows.

Vendeur de fleurs. Le Yunnan est une région particulièrement fertile, connue pour sa remarquable diversité de plantes, de fruits et de fleurs. Les habitants aiment agrémenter leurs intérieurs de fleurs fraîches (les lys sont particulièrement appréciés) /Flower seller. Yunnan is a particular fertile region, famous for its remarkable diversity of plants, fruits and flowers. Inhabitants like to brighten up their interiors with fresh flowers (lily is especially appreciated).

Une vendeuse dans un petit marché d’antiquités. Les prix sont plutôt élevés et l’ancienneté des objets parfois – souvent – douteuse…Mais on trouve néanmoins de beaux objets (jade, ambre de Birmanie, colliers tibétains en corail et turquoise, graines de toutes sortes…) et parfois assez insolites (cornes de rhinocéros, bras de Buddha…) /A woman selling in a small market of antiquities. Prices are quite high and the age of the objects is sometimes – often – dubious…Nevertheless, you can find beautiful things (jade, amber from Burma, Tibetan necklaces made of coral and turquoise, seeds of all kinds…) and sometimes quite strange ones (rhinoceros horns, Buddha’s arm…)

Une ruelle menant à un marché de Dali, peuplée de fabriquants de matelas. /A backstreet leading to one of the markets of Dali, filled up with mattress manufacturers.

Après le marché… /After the market…

Poster un commentaire

Classé dans Dali