Archives de Tag: rues

Derniers jours à Guangzhou / Last days in Guangzhou 广州

Dernier jours à Guangzhou, derniers petits déjeuners chinois… /Last days in Guangzhou, last chinese breakfats…Oeuf, maïs cuit, petit pain, youtiao 油条 (pâte frite) et une sorte de gruau de riz /Egg, cooked corn, small bread, youtiao 油条 (fried pastry) and a kind of  gruel of rice

Beijing Lu 北京路 « by night » : l’étrange animal au centre de l’allée n’est autre qu’un tas de peaux de tigre…des vraies, oui, malheureusement… /Bejing Lu 北京路 by night : the strange animal in the middle of the path is nothing else than a heap of tiger pelts…real ones, unfortunately…  

Les vieilles maisons du quartier de Liwan 荔湾区 / Old houses of Liwan district 荔湾区 :

Quartier de Shangxia Jiu Lu (上下九路) /Shangxia Jiu Lu (上下九路) district

Un xiaochi (小吃), petit snack dans la rue /A xiaochi (小吃), small snack bar in the street

Boutique spécialisée dans le Buddha /A shop specialized in Buddhas

Nous quittons Guangzhou avec toutes ces images en tête, ces images d’une Chine diverse, plurielle, qu’on ne peut finalement pas résumer…Le mieux est encore d’y aller!

We leave Guangzhou with all those pictures in our minds, those pictures of a miscellaneous and plural China, a country you finally can’t summarize…The best is still to go there!

Poster un commentaire

Classé dans Guangzhou

Shuang Lang 双廊

Comme beaucoup de villages bordant le lac Erhai (洱海), Shuang Lang est, à l’origine, un petit port de pêcheurs. Mais le village se développe de plus en plus. L’île culturelle des Zhao du Sud (南诏风情岛, Nan Zhao Fengqing Dao) attire un tourisme de passage, qui ne verra sûrement que l’île et les boutiques du rivage. Mais le village attire aussi un « tourisme » plus sédentaire: artistes et stars du show-business. En effet, l’atmosphère paisible et les paysages teintés de reflets d’eau stimulent l’inspiration…Les vieilles maisons chinoises forment un dédale de ruelles charmantes, les habitants se retrouvent le soir sur de petites places arborées, une promenade en pierre suit le rivage du lac…Mais la présence grandissante de ces touristes fortunés semble user un peu de la poésie du lieu: cafés et bars haut-de-gamme se multiplient, certains commerçants locaux cherchent à profiter au maximum de la bourse du client, et il faut même aquitter un droit d’entrée pour accéder à une partie de la vieille ville (les touristes logeant dans cette partie de la ville ont droit à un « gracieux » moitié-prix). « C’est le Saint-Tropez chinois » nous a dit un français qui tient un restaurant à Shuang Lang. Néanmoins, la ville que nous avons vu avait parfois des allures chaotiques, puisqu’on y refaisait alors le système d’égouts (afin que les eaux usées ne soient plus déversées dans le lac) et, par la même occasion, la voierie.

Notre auberge, tenue par une famille Bai.

On trouve la même espèce d’araignée tout autour du lac Erhai. Elles sont présentes par milliers et tissent des toiles de très grande envergure car, contrairement à la majorité des araignées, celles-ci vivent en colonie. Les toiles sont donc tissées bout-à-bout et peuvent atteindre plusieurs mètres de long. Ces araignées sont de différentes tailles, mais c’est à Shuang Lang que nous observé les plus grosses (corps – sans les pattes – atteignant 5 cm de long). 

Nous passons la nuit à Shuang Lang, sous la pleine lune de la fête de la Mi-Automne.

Le lendemain, le soleil se lève à nouveau sur le village…

Un petit bâtiment en construction.

Quelques crevettes pour finir…

Poster un commentaire

Classé dans Dali

Dali 大理, quelques pas dans les murailles…(2/2)

Fin de journée à Dali. Il est 18h, tous les cuisiniers s’affairent…

Une pâte à la sauce tomate-soja, agrémentée de cong (), d’ail et de piment.

Sortie de classe: dégagez le passage!

Fin du marché

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Dali

Un dimanche au marché /A sunday at the market

Ce marché se tient tous les jours, au nord de la vieille ville de Dali, mais il faut bien dire que le dimanche est le jour le plus animé, d’autant qu’en ce 11 septembre on prépare la fête de la mi-automne 中秋节 (zhongqiujie). Elle est célébrée le soir du 15ème jour du huitième mois lunaire. On l’appelle aussi fête de la lune car il s’agit d’une nuit de pleine lune, durant laquelle l’astre nocturne forme le plus parfait et le plus lumineux cercle de l’année. A cette occasion, les chinois dégustent des gâteaux de la lune 月饼 (yue bing). C’est pourquoi, en ce dimanche 11 septembre, le marché grouille de vendeurs et de clients chargés de gâteaux. Cela ajoute un peu frénésie à l’ambiance déjà très dynamique du lieu…

This market sets every day, in the North of the city of Dali, but Sunday is by far the liveliest day. Besides, when we went to this market, it was the 11th of September : everybody was preparing the mid-Autumn festival中秋节 (zhongqiujie). It is celebrated the night of the 15th day of the eighth lunar month. It is also called Moon festival because it is a full moon night, during which the nocturnal celestial body forms the most perfect and brightest circle of the year. At this occasion, Chinese eat moon cakes月饼 (yue bing). That’s why, this Sunday 11th of september, the market is full of merchants and customers carrying cakes. This adds a bit more frenzy to the already very dynamic atmosphere of the place…

Un stand de gâteaux de la lune /A stall of moon cakes

Et un autre /And another


Fabricant d’huile de chanvre /Hemp oil manufacturer

1 commentaire

Classé dans Dali

Le marché d’occasions de Xiaguan /The second-hand market of Xiaguan 下关

Tous les dimanches matins se tient le marché d’occasions de Xiaguan 下关. Si vous souhaitez vous meubler à bas prix, c’est là qu’il faut vous rendre. On y trouve de tout : des portes, des lits, des bancs, des tables. Mais aussi : des DVD, des grelots, des statuettes, des pièces anciennes. Anciennes…Oui et non. Il est difficile d’authentifier ces bibelots qu’on cherche parfois à vous vendre à prix d’or, mais certains objets ont certainement eu une vie assez agitée ; dans ce marché des plus populaires, on peut voir en vente des bibelots usés jusqu’à l’os…Ce marché est populaire par ce qu’on y vend mais aussi par la population qui le fréquente, j’ai même aperçu un vieillard glisser un DVD sous sa blouse, c’est bien la première fois que je vois un vol en Chine. Trois pas suffisent ensuite pour vous mener dans la rue des « antiquaires », là où la patine date parfois de quelques jours. Les objets sont posés sur un tissu à même le sol, entre les écailles du poissonnier d’à côté et quelques écorces de graines de tournesol. Une odeur fétide vous chatouille les narines et l’on chine en zigzaguant pour éviter le petit ruisseau d’un liquide non identifié qui coure au milieu de la rue. Et ça marchande, et ça dit les prix à voix basse, et ça interpelle le badaud. Trois autres pas et vous voilà dans un passage couvert où l’on ne vend que des livres, du traditionnel petit livre rouge aux bandes dessinées maoïstes en passant par la Bible de la médecine chinoise. Un peu plus loin, la rue s’encombre : nous voilà dans un petit marché improvisé de motos. Sur le bas-côté, des stands exhibant dents et mâchoires, un homme aux manches retroussées recolle une incisive dans la bouche béante d’une vieille femme. Il nous voit passer, nous, deux étrangers : d’une main il retient la dent, de l’autre il nous salue, en laissant échapper de son large sourire un « hrallo ! » (le « hello » version chinoise). Plus bas, la rue se transforme en marché de fruits et légumes, mais on peut aussi y trouver des stands de médecine chinoise (herbes, champignons, ossements de chats et de chiens, graines de toutes sortes), des stands de caleçons grande taille (avec petit écran diffusant des témoignages à l’appui).

Un véritable bain d’atmosphère ce petit marché…

Every Sunday morning, a second-hand market stands in Xiaguan下关. If you want to furnish your home at a low price, it is there you have to come. You can find everything: doors, beds, benches, tables. But also: DVD, small bells, statuettes, ancient coins. Ancient…yes and no. It is difficult to authenticate those bibelots that they sometimes try to sell you for a small fortune, but some objects surely had a quite hectic life; in this very popular market, you can see threadbare bibelots for sale…This market is popular because of what is for sale but also because of the kind of people who comes, I even saw an old man slipping a DVD into his coat – it was really the first time I saw a theft in China. Just a step away, you arrive in the street of “antiques”, the place where the patina sometimes dates from yesterday. Objects are set on the ground, between scales of the fish vendor nearby and sunflower seeds. A foul smell tickles your nostrils and you bargain-hunt while zigzagging in order to avoid the little stream of a non-identified liquid in the middle of this backstreet. And one is bargaining, and one is telling prices in low voice, and another one is calling out to the onlooker. Another step away and you get into a covered alley where books are for sale, from the traditional small red book to Maoists’ comics and the Bible of Chinese medicine. A bit further, the street gets crowded: we are in a small improvised motorbike market. In the next little street, stalls flaunt teeth and jaws and a man with rolled up sleeves sticks an incisor in the wide-opened mouth of an old woman. He sees us passing, we, two foreigners: with one hand he holds the teeth, with the other he waves at us, and a “hrallooo!” (the Chinese “hello”) escapes from his broad smile. Further down, the street transforms into a fruits and vegetables market, but you can also find stalls of Chinese medicine (herbs, mushrooms, cats and dogs’ bones, seeds of all kind), stalls selling big size boxer shorts (with the small TV screen broadcasting testimonies).

A really special atmosphere this little market…

Poster un commentaire

Classé dans Dali

Autour de Midu 弥渡, le Yunnan rural

Le jeu consiste à trouver le câble électrique….

Parfois il se cache……..

On a failli ne pas l’avoir…..

 

 

Le Yunnan rural, un endroit branché………

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Dali

Dali 大理, quelques pas dans les murailles…(1/2)

Remonter Renmin lu (人民路) par la porte Erhai (洱海门) et observer la vie…

Sentences parallèles et guerrier protecteurs de porte

Poubelle publique et cycles

Pierres et bicyclette

Bleu – blanc – noisette

Bleu – vert – tourisme chinois

Choisir un mur et photographier la vie qui passe pendant quelques minutes…

Toilettes publiques et discussion de trottoir

Descente en charrette

Concentration sur la mèche rebelle

L’école est finie

Descente en caddy

Incrustation de Dalishi dans les murs de l’école

18h: à table!

La ramasseuse de cartons

Quelques brochettes pour clôturer en beauté une journée de cours

Mangue – banane – pêche

Champignon – poisson – escargot

18h : attendre le client

Récupérer la poubelle

Magasin souvenir ou magasin souvenir, que choisir?

1 commentaire

Classé dans Dali