Hong Kong > Yangshuo

1: HONG KONG (香港) aux portes du continent…

Le « port aux parfums » offre le spectacle d’une ville prospère et extrêmement dynamique…

Hong-Kong, Kowloon district

…ce qui n’empêche pas de saisissants contrastes

Hong-Kong

Les héros nationaux ne connaissent pas de frontières, leur image circule ainsi sur les routes…

Jet Li on a truck

2: GUANGZHOU (广州) la grande métisse

Comme dans toute ville chinoise, on s’y promène entre grandes artères à huit voies et rues paisibles, mais on ne se trouve jamais seul…

A street in Guangzhou

Depuis le célèbre Yuexiu gongyuan (parc Yuexi), on peut voir ce stade à l’architecture un peu surannée et aux couleurs bigarrées. Le passage du temps se manifeste encore dans le contraste entre ce stade et les immeubles qui s’élèvent dans son dos. Le passé côtoie le présent.

Stadium near Yuexiu Gongyuan - Guangzhou

Et le présent se passe pour beaucoup dans ces rues incroyablement commerçantes, dans un étourdissant tohu-bohu, où la jeunesse cantonaise vient ici goûter aux joies de la consommation…

Center of Guangzhou

Un exemple de charpente typiquement chinoise, dans le Wuxian guan (五仙观 temple des Cinq Immortels, taoïste). Un savant jeu d’assemblage de pièces de bois à tenons et mortaises permet cet emboîtement de formes et crée cette perspective en poupées russes.

Chinese roof

Dans ce même temple, un bel exemple de caractères traditionnels gravés dans la pierre en style cursif :

Chinese tradtional caracters in cursive style

3: YANGSHUO (阳朔) petite enclave touristique au coeur de la nature

Aux abords de la rivière Li (丽江 Lijiang), la ville s’organise en deux zones : l’une non aménagée pour le tourisme et l’autre complètement aménagée pour celui-ci. L’architecture pittoresque, à taille humaine et le paysage de  formations karstiques (formations résultant de l’érosion du calcaire dont sont constitués les pics) réjouissent autant les touristes chinois qu’étrangers. Dans ce climat subtropical, rien de tel qu’un petit bain dans la rivière Li  pour rafraîchir le voyage…

Li River in Yangshuo

Vue de la rue principale (Diecui Lu): les égoutiers s’habillent-ils en militaires, ou bien les militaires sont-ils chargés de l’entretien de la voierie…?Diecui Lu

En Chine, les parcs sont de hauts lieux de la vie sociale. Les chinois s’y retrouvent pour faire leur gymnastique, pour faire voler leur cerfs volants, pour discuter mais aussi pour danser et jouer de la musique. Dans le parc de Yangshuo (阳朔公园, Yangshuo gongyuan), nous avons filmé quelques musiciens entonnant des chants traditionnels. Aurez-vous reconnu la flûte (dizi, 笛子) et la viole chinoise (er’hu, 二胡)?

Sur le chemin des arts on ne s’arrête pas…Voici un portrait esquissé par Cécile à Yangshuo.

chinoise-Yangshuo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s