Kunming

4: KUNMING (昆明) carrefour intérieur*

(*Kunming est la capitale du Yunnan)

Golden Horse Door, KunmingLa « cité de l’éternel printemps » a pour emblème le coq de jade et le cheval d’or. Or, la porte que vous voyez ci-dessous porte l’inscription 马金 (majin, en caractères traditionnels sur la porte), soit « or du cheval ». Cet inversion des mots ne doit pas nous dérouter puisqu’en Chine temples et portes portent toujours les inscriptions à l’envers. Notez qu’on retrouve le cheval d’or de part et d’autre du passage central. Autour du cartouche central, sur fond bleu et sur fond vert, phénix et dragons s’animent en dorures. Ce couple mythique a été abondamment représenté dans l’art chinois. Le phénix est en fait la représentation du Fenghuang (), oiseau mythique chinois incarnant à la fois le sexe féminin et masculin.Cette distinction des genres n’a plus cours lorsqu’il est associé au dragon. Les deux êtres forment le couple féminin-masculin, symbole de la plus haute harmonie. Cette symbolique vieille de plusieurs siècles côtoit ici les immeubles de la Chine moderne.

Pour en savoir plus sur le Fenghuang : http://en.wikipedia.org/wiki/Fenghuang


Ding vase in KunmingCette porte, qui présente maints caractères de l’identité chinoise traditionnelle, est pourtant moderne. Il en est de même pour ce vase (ci-dessous), dont la forme est celle du Ding quadripode, qui servait à contenir les aliments destinés à nourrir les ancêtres. En léger relief on distingue le taotie (饕餮), créature mythique qui se nourrit sans jamais digérer. Enfin, les arêtes saillantes et ouvragées constituent une caractéristique des bronzes chinois. Ceux-ci étaient coulés dans des moules segmentés, et les jointures entre les différentes parties du moule laissaient passer un léger filet de métal en fusion. Plutôt que d’ébraser ces arêtes, les Chinois ont pris le parti de les magnifier et d’en faire un élément clé de la silhouette de leur vases.

Plus loin, au détour d’une rue, un panneau retient notre attention: placardé de journaux, il est un précieux outil d’information pour les passants qui n’achètent pas de presse papier. Plus que notre panneau d’affichage français, c’est un lieu de vie sociale ou chacun vient lire l’évènement du jour.News Paper in the Street

Les peintures très colorées ornant les poutres et les piliers de ce bâtiment paraissent assez caractéristiques de l’architecture de la Chine du Sud-Est. Néanmoins, on retrouve une trait propre à toute la peinture décorative chinoise : le petit paysage en noir et blanc inscrit dans un cartouche. Les couleurs fortement contrastées, les lignes rehaussées de blanc et les formes géométriques multipliées semblent faire écho à la tradition picturale bouddhiste qui s’étend jusqu’aux plateaux du Sichuan et au nord de l’Inde. Dans cette même mouvance, les petits drapeaux triangulaires rappellent ceux du bouddhisme Mahayana, qui sont habituellement couverts de prière afin de diffuser la parole du Buddha au gré des vents. Mais il s’agit sûrement ici d’une simple décoration ornant la cour intérieure de ce pittoresque édifice…Architectural Painting KunmingKunming

Une rue à Kunming: un vendeur de bananes et deux vendeurs de patates douces. Le commerce ambulant ne fut plus tellement partie de notre paysage urbain en Europe. En Chine, on peut manger dans la rue presque tous les dix mètres et à toute heure du jour et de la nuit. A Kunming, la patate douce fait fureur…

A street in Kunming

Au parc, les musiciens se retrouvent. Dans la photo ci-dessous, on peut reconnaître le dizi (笛子, flûte traversière chinoise en bambou dont l’embouchure est légèrement décalée vers le centre), le guqin (扬琴, appartenant à la famille des cithares sur table, aux cordes d’acier) et deux instruments s’apparentant par leur forme à la pipa (琵琶, luth chinois) mais dont le nombre de cordes est supérieur à 4, d’où notre hésitation…

Kunming park - musicians

Plus loin, un saxophone s’est glissé parmi les instruments traditionnels (er’hu, 二胡 et pipa, 琵琶). Au premier plan, un homme esquisse quelques pas et titube. Un instant on aurait pu croire qu’il effectuait les mouvements de l’homme soûl, une des techniques du kungfu, avant que l’on ne comprenne son ivresse avérée…

Kunming park - musicians

Le cerf-volant, plus qu’un loisir favori en Chine…

« D’anciens textes chinois font remonter l’origine du cerf-volant au IVe siècle av. J.-C.. Toutefois ces textes étant très postérieurs à l’époque à laquelle ils font référence, il est impossible de savoir précisément où et quand a été inventé le premier cerf-volant […] À l’origine, les Chinois en ont fait une utilisation essentiellement militaire ; le cerf-volant servait de signal, à porter des messages, à effrayer les ennemis ou évaluer des distances […] L’introduction du cerf-volant en occident remonte à la fin du XIIe siècle. »

Source : Wikipédia, article « Cerf-volant », consulté le 23/06/2011

cerf-volant

A la sortie du parc, nous croisons une « armée » de serveurs et serveuses. La course de début de service semble être plus qu’une obligation de travail, c’est presque un rite: après avoir revêtu leur uniforme, les employés se rangent en rangs réguliers et trottent en chantant. De quoi redonner du coeur à l’ouvrage aux plus apathiques…Service courseService course

Aux abords de la pagode de l’Ouest (西寺塔, xisi ta), sur la rue Dongsi, plusieurs temples monumentaux présentent une architecture remarquable. On y retrouve la traditionnelle dichotomie chinoise entre la pierre, réservée aux fondations et aux structures de base du bâtiment, et le bois, réservé aux parties hautes et décoratives.

Dongsi - Temple

Dongsi - TempleLa pagode de l’Ouest (datant de la dynastie Tang, 618-907) est entourée d’un petit square où les chinois les plus âgés aiment à se retrouver pour jouer au ma jiang (麻将, ce que nous appelons « mah-jong »).Ma jiang payers - Kunming

Ma jiang payers - Kunming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s